• samedi aux champs

    Ce n'est pas parce qu'on vit à la campagne qu'on est forcément des "ploucs" sans distraction ni culture ! Le maire du village, jeune et dynamique, veut que son village soit vivant et il y parvient très bien.

    Samedi après-midi c'était "rando-contes-musique" et apéritif-dînatoire à la médiathèque. Bon… moi je faisais voiture-balai. A chaque étape de la randonnée à travers champs, la conteuse contait et les musiciens jouaient. 

    Les limousines très intéressées par la violoniste ci-dessous

    Au creux de l'allée cavalière qui mène au château, un peu de Bach… 

     

     

     

     

    N'oublions pas la conteuse,

    perchée sur la table d'orientation,

    prête à décoller

    sur la vague de son histoire !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Difficile de transporter un piano à queue à travers champs !

    Un bon numérique, finalement… 

    Ce fut un après-midi très sympathique, d'autant plus que l'apéro dînatoire, après un dernier intermède musical, était copieux et particulièrement convivial ! 

    Le lendemain fut nettement moins glorieux. Est-ce la chaleur, la fatigue, le stress ou autre chose, je me suis offert le luxe d'un malaise, type vagal, avec visite au médecin de garde (avantage encore rural, le médecin de garde) et ECG de contrôle ! Bonne nouvelle, mon cœur va bien et ça m'a donné une excellente excuse pour flemmarder toute la journée ! Aujourd'hui aussi d'ailleurs… Il fait d'ailleurs trop chaud pour s'agiter, n'est ce pas ? 

     


  • Commentaires

    4
    Jeudi 28 Juin à 10:32

    Ces limousines ont un beau châssis.

      • Jeudi 28 Juin à 20:15

        Elles sont plus rares dans les Landes !  Quoique...le bœuf de Chalosse c'est pas mal non plus ; ou la Blonde d'Aquitaine… happy

    3
    Pangloss
    Mardi 26 Juin à 12:32

    Je savais bien que tu avais bon coeur.

      • Jeudi 28 Juin à 20:12

        Pourvu que ce ne soit pas ça qui me perde ! smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :