• Le lendemain et les jours suivants, le programme fut extrêmement chargé ! Ne rien faire est un art que nous avons manié avec virtuosité. Copine est une excellente cuisinière prévoyante et les repas (délicieux) ne demandant qu'un minimum de préparation nous avons  pu "buller" en toute quiétude en écoutant "chanter" les cigales !

    Heureusement, un peu de sport fut le bienvenu pour éliminer les quelques excès conviviaux sans lesquels des vacances seraient bien tristes. 

    Des vacances en Provence (suite)

    En pleine séance de natation sportive...

    Il faut pourtant savoir parfois oublier les fous rires, la légèreté des conversations anodines, voire un peu médisantes (juste pour le plaisir) et redevenir sérieux ! Pour cela, direction La Roque d'Anthéron et son festival de piano avec ce soir là Evgueni Kissin au programme.

    Des vacances en Provence (suite)

    La scène et sa coque acoustique

    Des vacances en Provence (suite)

    Les gradins peuvent contenir 2000 personnes (beaucoup plus qu'il y a quelques années)

    Kissin est un pianiste extraordinaire, il a joué magnifiquement ! Certes, son programme était un peu "difficile" mais je lui pardonne de ne pas avoir interprété mes compositeurs favoris. La sonate op 106 de Beethoven est un peu aride et aux préludes de Rachmaninov je préfère ceux de Chopin ! Mais joués par lui, j'ai eu l'impression de les découvrir. 

    Une belle soirée ! Malgré le couple devant nous qui s'aspergeait régulièrement de lotion anti moustique puante, de la dame d'à côté inondée de parfum fortement vanillé et des "bobos" aixois venus en nombre se pâmer bruyamment ! 

    Des vacances en Provence (suite)

    Fin de soirée, Kissin quitte la scène

     

     

     

     

     


    7 commentaires
  • On s'était dit : "en partant le dimanche, il y aura moins de circulation puisque les locations vont du samedi au samedi" ! D'autres que nous avaient certainement fait le même calcul... De bouchons en ralentissements, de pannes en accidents, la route des vacances ce fut plutôt ça : 

    Quelque part entre Carcassonne et Narbonne

    Entre temps (et quelques SMS plus tard pour prévenir les amis qui nous attendaient), nous savions que des  incendies ravageait la commune même où nous allions. La veille, nos amis avaient dû évacuer leur maison que les flammes n'ont finalement et fort heureusement pas atteint !

    Photo prise au bout du terrain des amis !

    Après 10 heures de route, les bouchons et les barrages de pompiers, au bord de l'épuisement physique et nerveux, l'ambiance était un peu explosive à l'intérieur de la voiture ! 

    Heureusement l'accueil de copine chérie et de son mari, entre piscine et rosé bien frais permit de dissoudre les tensions, de ramener le sourire sur nos visages hagards et de passer une soirée délicieuse pleine de douceur, de rires et d'amitié ! 

    Des vacances en Provence...

    Pas mal pour se poser !

    à suivre...

     


    8 commentaires
  • Le grand prophète Jean-Luc, du haut de son intelligence, de son savoir et de sa suffisance a parlé haut et fort pour que son entrée triomphale à l'Assemblée Nationale reste un souvenir impérissable. Après une dure vie de labeur et de privations, il a daigné s'adresser au jeune Cédric Villani, un peu lauréat de la médaille Fields (un genre de prix Nobel pour les maths). Et les mots sont tombés :

    "J'ai vu le matheux là (sic), je vais lui expliquer ce que c'est un contrat de travail, il va tomber par terre. Parce qu'il ne sait pas, il ne sait pas tout simplement, il ne sait pas ce qu'il y a dedans. Il ne sait pas que la journée de 8 heures, c'est 100 ans de lutte. Le gars croit que ça a toujours été comme ça."

    Il faut croire que malgré son jeune âge, le "matheux" a de l'humour si l'on en croit sa réponse :

    "Cher Jean-Luc Mélenchon, directeur de l'IHP, j'en ai vu des contrats de travail... mais c'est toujours un plaisir de recevoir des cours particuliers!",   

    Après Chavez et Castro, le cœur de Mélenchon pencherait-il vers Pol-Pot ???? Ca fait un peu froid dans le dos !


    8 commentaires
  • Mot d'enfant

     Un de mes amis proches, enseignant, possède un système pileux assez développé !

    Il y a quelques jours, un de ses petits élèves âgé de 8 ans, a paru très intéressé par les avant-bras du dit ami, découverts pour cause de grosse chaleur.

    Très vite la question a fusé :

    - "Et tu étais déjà poilu quand tu étais petit" ?


    2 commentaires
  • Travaux d'été...Il faisait bon hier soir sur la terrasse des copains ! Le rosé était bien frais et l'ombre agréable. Leur jardin est à rêver. Il ignore tout des pesticides et autres produits dits phytosanitaires. Ce jardin là, c'est uniquement compost et fumier. Alors avant l'heure de l'apéro, nous avons cueilli des cerises dans l'arbre et aussi des groseilles, plein de groseilles.

    Aujourd'hui c'est donc opération gelée pour les groseilles et confiture pour les cerises.

    Mes gourmands préférés devraient se régaler ! Et moi avec.

     

    Des plaisirs simples...

     

     


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires