•  imagesCAPA6YTZCinq ans ! C'est la peine de prison légère dont vient d'écoper un prédicateur saoudien pour le viol, la torture et le meurtre particulièrement abominable de sa fille de cinq ans ! Je préfère passer les détails.

     

    Ce sinistre individu s'est vu attribuer des circonstances atténuantes car, selon ses dires, il a agit ainsi parce qu'il avait des doutes sur la conduite de sa fille ! Sa conduite ! A cinq ans !

     

    Au vu de ce "fait divers" un autre prédicateur tout aussi sinistre et dérangé a proposé que les fillettes qui risqueraient de provoquer le désir masculin soient intégralement voilées. A partir de 2 ans !

     

    Cette proposition a fort peu de chances d'être appliquée étant donné le tollé qu'elle a provoqué.

     

    Pour information, un homme qui "viole" UN saoudien a la tête tranchée. Voilà ! Elle est pas belle l'Arabie saoudite ?

     

     

     


    8 commentaires
  • Photo AA263B26-A5AB-7C58-E8B0-16655E3F0883

     

    Avouez que c'est quand même plus agréable que le désert malien, non ?


    8 commentaires
  • Photo AA263B26-A5AB-7C58-E8B0-16655E3F0883

     

    Avouez que c'est quand même plus agréable que le désert malien, non ?


    8 commentaires
  •  

    Photo F175A98A-EEFA-9038-C216-7ACDCEABF1B7Heureusement qu'il y a des arcs-en-ciel pour oublier un peu la pluie ! Celui-ci était si près de ma maison que j'aurais presque pu le toucher.

     

    Ca y est, les vacances sont loin, le père Noël est reparti pour une année entière dans sa Laponie natale, on a rangé les décorations, digéré foie gras et champagne, accompli ses devoirs filiaux et familiaux et maintenant on attend le printemps en espérant un peu moins d'eau et un peu plus de douceur !

     

    Il reste le souvenir de moments "particuliers", comme le tremblement de terre palois qui a quand même fait bouger les lits et les lustres. Du fond de mon lit j'ai cru qu'un énorme camion passait dans le jardin, faisant trembler les murs ! A côté de moi, monsieur ne s'est rendu compte de rien mais fifille a bondi de son lit un peu paniquée. Ce fut bref mais impressionnant !

     

    Et puis je me suis offert un massage ayurvédique ! Sans exagérer, c'est le nirvana sur terre. Une heure de béatitude absolue, allongée sur une table de massage chauffante, massée des pieds à la tête avec des huiles essentielles parfumées... Pas un centimètre carré de peau n'a échappé aux mains expertes de la dame ! 

     

    J'en suis sortie complètement planante, un peu à côté de mes baskets, mais Dieu que c'est bon !

     

    Si un jour l'occasion se présente, surtout n'hésitez pas, je parie que vous me direz merci !


    12 commentaires
  •  

    Photo F175A98A-EEFA-9038-C216-7ACDCEABF1B7Heureusement qu'il y a des arcs-en-ciel pour oublier un peu la pluie ! Celui-ci était si près de ma maison que j'aurais presque pu le toucher.

     

    Ca y est, les vacances sont loin, le père Noël est reparti pour une année entière dans sa Laponie natale, on a rangé les décorations, digéré foie gras et champagne, accompli ses devoirs filiaux et familiaux et maintenant on attend le printemps en espérant un peu moins d'eau et un peu plus de douceur !

     

    Il reste le souvenir de moments "particuliers", comme le tremblement de terre palois qui a quand même fait bouger les lits et les lustres. Du fond de mon lit j'ai cru qu'un énorme camion passait dans le jardin, faisant trembler les murs ! A côté de moi, monsieur ne s'est rendu compte de rien mais fifille a bondi de son lit un peu paniquée. Ce fut bref mais impressionnant !

     

    Et puis je me suis offert un massage ayurvédique ! Sans exagérer, c'est le nirvana sur terre. Une heure de béatitude absolue, allongée sur une table de massage chauffante, massée des pieds à la tête avec des huiles essentielles parfumées... Pas un centimètre carré de peau n'a échappé aux mains expertes de la dame ! 

     

    J'en suis sortie complètement planante, un peu à côté de mes baskets, mais Dieu que c'est bon !

     

    Si un jour l'occasion se présente, surtout n'hésitez pas, je parie que vous me direz merci !


    12 commentaires